Les archives départementales seront fermées exceptionnellement jeudi 8 décembre matin jusqu'à 13 heures.

  • Histoire

Le 11 nov. férié depuis 100 ans

Il y a tout juste 100 ans, en 1922, une loi qualifiait la journée du 11 novembre, fériée, satisfaisant ainsi l’importante communauté des anciens combattants - 95 000 vétérans dans le Morbihan -. Il faut dire, qu’un an plus tôt, une autre loi avait fixé la célébration de l’Armistice au dimanche suivant le 11 novembre. Le report de la commémoration de la victoire au 13 novembre provoqua un tollé dans les milieux combattants très attachés à la date du 11 novembre.

La cérémonie autour du monument aux morts est un temps fort pour les populations. Le Morbihan compte près de 270 monuments aux morts communaux, une localité pouvant en abriter plusieurs. Pour chacun d’entre eux, les Archives départementales ont mis en ligne une documentation. Elle comprend des photographies actuelles du monument, des plans, délibérations, et articles de presse d’époque. Ce sont ainsi plus de 7 600 feuillets, 1 000 photos et 284 plans qui ont été numérisés et déposés sur la base monuments aux Morts, IRHIS de l’université de Lille.

Pour accéder à la base IRHIS (entrée par commune) : https://rechercher.patrimoines-archives.morbihan.fr/archive/catalogue/communes/
 

Journées d’études sur les monuments aux morts et le Grande Guerre en Bretagne

Les 9 et 10 novembre prochains, à Vannes, au lycée Saint-François Xavier, des historiens se pencheront sur les monuments aux morts et la Grande Guerre en Bretagne. La visite des trois monuments aux morts de la chapelle de Saint-François-Xavier figure au programme de ces journées très instructives.

Retour en haut de page