À compter du 17 janvier jusqu’au 24 février, restriction des levées en salle de lecture en raison de travaux de rénovation sur les ascenseurs.

  • Patrimoine architectural
  • Patrimoine mobilier

Valorisation et restauration du patrimoine : renforcement du soutien financier départemental

Quatrième département de France par le nombre de monuments historiques, le conseil départemental soutient de manière volontaire les propriétaires publics et privés afin d’assurer la conservation et la valorisation des édifices, monuments et objets qui participent à la forte attractivité touristique et culturelle du Morbihan.

Le Département du Morbihan a notamment fait de l’accompagnement des propriétaires publics et privés dans leurs projets de restauration et de valorisation du patrimoine architectural et mobilier une de ses priorités en matière culturelle. 
Depuis le 1er octobre 2021, est mis en place nouveau dispositif dénommé « Valorisation et restauration du patrimoine » qui remplace les dispositifs préalablement existants. Il en résulte un renforcement des dispositifs d’aides selon les principes suivants :

  • augmentation du taux et des plafonds annuels pour les chantiers de restauration (de 25 à 30 % pour les édifices protégés au titre des monuments historiques et les objets classés, de 25 % à 35 % pour les édifices non protégés publics et de 15 % à 20 % pour les édifices non protégés privés, situés dans un espace patrimonial) ;
  • une aide majorée de 5 % pour la réalisation de travaux sur des ensembles patrimoniaux non protégés privés ;
  • un soutien en faveur de la restauration des collections des musées de France qui passe de 25 % à 50 %, afin de l’aligner sur celle des objets inscrits au titre des monuments historiques ; 
  • augmentation du taux et des plafonds annuels pour les aides aux équipements de valorisation et de conservation des archives (de 25 à 30 %) ;
  • une aide majorée de 5 % pour les projets de valorisation des sites mégalithiques proposés à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO.

En ajoutant 1 100 000 € supplémentaires au nouveau dispositif d’aides, le conseil départemental consacre ainsi un budget de 3 850 000 € à la valorisation et restauration du patrimoine morbihannais. 
 

 

Retour en haut de page