La salle de lecture sera exceptionnellement fermée le jeudi 2 février 2023 de 9 h à 13 h. Merci de votre compréhension.

  • Archives

Un été en Morbihan - épisode 7

4e journée, Belle-Île

« La partie (…) la plus intéressante de l’île est la côte ouest qui s’étend de la pointe des Poulains au Grand Phare ». Le guide recommande de réserver la matinée à la visite de cette partie de l’île où se situe notamment la grotte de l’Apothicairerie[1]. « L’exploration de la grotte, qui semble d’un accès dangereux, est cependant assez facile grâce aux parois de la falaise, où l’on peut se cramponner (…). Le retour est plus facile que la descente ; toutefois, si vous êtes sujet aux vertiges, ou si vous n’avez pas le pied solide, ne vous y aventurez pas. » Après un déjeuner au Palais, les cyclistes sont invités à découvrir « le grand phare, l’un des plus beaux de France, 84 m. d’altitude (…) On découvre de la lanterne (253 marches), l’île tout entière »

 


[1] La grotte de l’apothicairerie est aujourd’hui fermée au public en raison de son accès dangereux.

 

 

La Bretagne devient une destination dépaysante et prisée à partir de la 2e moitié du 19e siècle. Bon nombre de guides sont édités prônant moult conseils pratiques pour apprécier pleinement le voyage. Tout au long de cet été, nous suivrons les instructions d’un guide - le guide Conty - édité au début du 20e siècle pour bien découvrir le Morbihan. Une partie de l’ouvrage est destinée aux cyclistes à l’attention des cyclistes appelés alors vélocipédistes.

À suivre

Un été en Morbihan - 5e journée Quiberon-Vannes

Retour en haut de page